Imprimer cette page

témoignage Albert

octobre 2020

Bonjour Gérard,

Je viens au compte rendu de la dernière thérapie.

Alors je peux enfin me mettre au travail et aboutir à produire de petites choses, les méthodes de travail naissent d'elle-même et j'arrête souvent de me poser trop de questions sur comment faire,

je commence simplement à faire jusqu'à aboutir à quelque chose, qui ne me convient pas, puis je retravaille dessus jusqu'à en être satisfait.

J'ai pu apprendre à me détacher de l'exigence d'un travail fini et d'une certaine perfection. Je sais mieux déterminer mes objectifs de travail et j'étudie les moyens de les atteindre.

Ta recommandation de me replonger dans la spiritualité (….) m'a bien aidée aussi, surtout sur la philosophie du temps, du changement, du devenir et de l'action.

Je relis (….) et l'apprécie comme jamais. Je travaille petit à petit à lâcher aussi la culture qui ne sert qu'à la reflexion et à entreposer du savoir sur les étagères de l'esprit, et m'oriente plutôt vers des livres qui apportent des connaissances applicables, c'est aussi une raison pour laquelle je me replonge dans la spiritualité (….) la rhétorique et la stratégie.

Merci pour cette thérapie, je crois que le problème de la procrastination a fini par être parfaitement réglé. J'ai même pu obtenir un mois de travail à la Bibliothèque de (….) j'ai même décidé de le prendre alors que je n'ai nulle part où me loger sur place, mais j'ai préféré ne pas laisser passer l'occasion, quitte à me débrouiller ensuite d'une quelconque façon, mais ça ne m'a pas limité pour me lancer.

Certains projets de vie deviennent aussi de plus en plus concret grace à mon travail, j'ai arrêté de fantasmer mon départ hypothétique pour (….) et de me reconcentrer sur des choses plus immédiates.

Je reviendrai certainement pour travailler avec toi sur d'autres choses, il me reste plusieurs autres domaines à améliorer avec les thérapies (….) mais pour l'instant rien d'extrêmement urgent, je préfère attendre un peu, voir comment les choses évoluent et revenir en conséquence.

Bon week-end,

Albert”

 


Page précédente : Enfant Gigogne